Procès Jean Pierre Bemba: une première victime de viol témoigne

Une première victime de viol a témoigné mardi 30 novembre, à la Haye, contre le sénateur congolais Jean Pierre Bemba, que la Cour pénale internationale poursuit pour des crimes de guerres et de crimes contre l’humanité imputés à ses soldats rebelles. Des crimes qui auraient été commis entre octobre 2002 et mars 2003 en République centrafricaine. Une centrafricaine a raconté aux juges de la Cour pénale internationale (CPI) avoir été violée par trois rebelles de l’ancien vice-président de la RDC.

« Sur les six qui sont entrés dans ma chambre, trois ont couché avec moi, les autres ont fouillé toute la maison », a raconté le témoin cité par l’accusation. Le bureau du procureur doit présenter une quarantaine des témoins à ce procès. Jean-Pierre Bemba plaide non coupable.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner