VSV invite le gouvernement à tenir compte des revendications des magistrats en grève

La Voix des sans voix pour les droits de l’homme (VSV) invite le gouvernement à prendre en compte les revendications légitimes des magistrats. Cette ONG estime que le droit de réclamer au chef de l’État d’appliquer sa parole relative au paiement du salaire des 1 600 dollars pour le magistrat moyen ne doit pas être considéré par les autorités du pays comme illégal ou comme un crime, puisque Joseph Kabila l’avait annoncé en septembre 2011 à Kingakati.

Pour Rostin Manketa, directeur exécutif adjoint de la VSV, «le plus important est de souligner que ces revendications sont tout à fait légitimes et devraient en principe faire l’objet d’une attention particulière et agissante de la part du gouvernement, en lieu et place de menaces et intimidations proférées contre ces personnalités importantes de la RDC».​

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner