Nord-Kivu: procès de 18 kidnappeurs à Rutshuru

Le bureau de l’administration du territoire de Rutshuru a abrité vendredi 17 avril la quatrième audience du procès qui oppose le ministère public du parquet militaire de Garnison de Goma, à Jean-Emmanuel Biritsho, alias ”Manoti” et ses co-prévenus. Manoti est le présumé bandit de grand chemin accusé de divers crimes dans le Rutshuru au Nord-Kivu.

Dix-huit prévenus, dont deux médecins, comparaissent devant une foule immense, constituée nomment des victimes d’enlèvements et d’extorsions, et en présence d’un impressionnant dispositif militaire et policier.

”Manoti” et ses co-prévenus sont poursuivis pour extorsion, enlèvement, vol des effets militaires, association des malfaiteurs, détention illégale d’armes ou munitions de guerre.

Plus de soixante cas d’assassinats et de meurtres ont été rapportés depuis le début de cette année par la société civile de Rutshuru.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner