RDC: le Rwanda rejette les accusations de soutien aux rebelles du M23 - RFI via pressafrik

Le Rwanda a formellement démenti le 25 juin à l’ONU les accusations de la RDC, selon lesquels Kigali soutient les rebelles dans l’est du pays. La ministre des Affaires étrangères rwandaises Louise Mushikiwabo parle d’une « guerre des mots » destinée à faire du Rwanda le bouc-émissaire des problèmes de la RDC.

La ministre rwandaise des Affaires étrangères est venue à l’ONU dénoncer une campagne de désinformation. Le Rwanda, dit-elle, ne soutient aucun groupe armé dans l’est de la RDC et dément la présence de soldats rwandais aux côtés des rebelles du M23.

Elle affirme : « D’un côté et de l’autre de la frontière, on ne peut pas dire qui est Rwandais et qui ne l’est pas. Il y a des gens qui parlent la même langue. Trouver des gens qui parlent la langue du Rwanda dans cette partie du Congo est tout à fait normal ».

Ces accusations ont été relayées, non seulement par les diplomates congolais, mais également par l’organisation HRW, Human Rights Watch. Une guerre des mots, dit Louise Mushikiwabo, qui conduit à des actes de violence : « Dans certains médias proches du gouvernement congolais, on parle de traquer les Rwandais et tuer les Tutsis. Cela nous rappelle la rhétorique de 1994 avant le génocide et le Rwanda surveille de très près ce genre de déclarations ».

Lire la suite sur pressafrik.com

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner