RDC/Kivu : La vie des déplacés dans le camp Mugunga III demeure difficile - Xinhua via Afriscoop

Xinhua) — Plus de 13 500 déplacés, à cause du manque des financements du Programme alimentaire mondial (PAM), vivent des mois sans assistance humanitaire dans le camp de déplacés Mugunga III, situé à 15 kilomètres au sud de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

“Au moment où nous parlons, ils sont au nombre de 4001 ménages ou 13515 individus, les déplacés internes qui vivent ici, viennent principalement de Masisi, de Rutshuru et de Ufamandu. Ils ont fui les conflits armés dans leurs milieus depuis le mois d’avril dernier”, a expliqué lundi Blandine Kagoma, chargée de la protection de l’ONG Première Urgence-Aide Médicale Internationale (PU AMI), projet appuyé par le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

La vie des déplacés est difficile dans le camp, parce qu’ils ont fait deux mois sans assistance des rations alimentaires, a-t- elle poursuivi, ajoutant que le premier défi de ce camps, c’est le VIH/SIDA, étant donné que le chiffre des cas VIH/SIDA reste inconnu.

Le camp des déplacés Munguga III dispose d’un bureau de la Police nationale congolaise (PNC) avec un petit cachot pour les délinquants, d’un poste de santé avec un dépôt pharmaceutique. Selon les policiers, il y a environ deux cas de viols chaque mois dans le camp, dont certains sur mineurs.

“Les infections sexuellement transmissibles, les infections respiratoires et la malaria sont fréquentes dans ce camp”, a renseigné Bertin Barungu, infirmier titulaire de poste de santé Mugunga III.

“Depuis le mois d’avril jusqu’au mois de juillet, nous avons assisté les déplacés de Mugungga III, nous avons arrêté de les assister pour des raisons de manque d’argent qui a coïncidé avec l’afflux des déplacés de Kanyaruchinya”, a déclaré Djaounsede Pardon, chargé de Rapports et Information publique du PAM Nord- Kivu. Lire la suite sur Afriscoop.net

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner