RDC: rebelles et gouvernement entament vendredi de difficiles discussions-AFP via Google

Le gouvernement de la République démocratique du Congo et le mouvement rebelle du M23 vont entamer vendredi de difficiles discussions à Kampala pour mettre fin au conflit dans l’Est de la RDC, qui sera également au coeur d’un sommet des pays d’Afrique australe convoqué le même jour.

Les rebelles ont lancé depuis huit mois une offensive qui leur a permis de conquérir le 20 novembre dernier Goma, la principale ville de la province du Nord Kivu aux immenses richesses minières, suscitant la crainte d’un nouveau conflit généralisé dans le pays.

Le M23 a finalement accepté de se retirer de Goma en contrepartie de négociations avec le régime du président congolais Joseph Kabila. Il a quitté Goma le 1er décembre.

M. Kabila a choisi d’assister vendredi à un sommet de la SADC, dont son pays est membre, aux côtés notamment du président sud-africain Jacob Zuma, plutôt que de participer aux discussions de Kampala comme l’y appelaient les rebelles.

“Oui, il (M. Kabila) ira” au sommet extraordinaire organisé à Dar es Salaam, la capitale économique de Tanzanie, a indiqué jeudi à l’AFP le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

La RDC accuse, comme l’ONU, ses voisins du Rwanda et de l’Ouganda de soutenir les rebelles sur son territoire. Kinshasa avait en revanche pu s’appuyer sur l’Angola et le Zimbabwe, deux pays membres de la SADC, pendant la dernière guerre régionale (1998-2003) sur le sol congolais, face à des rébellions alors soutenues par l’Ouganda, le Rwanda et le Burundi.

Depuis le début de la nouvelle crise congolaise, la SADC est restée discrète, même si ses dirigeants avaient accusé en août dernier le Rwanda de soutenir les mutins. Kigali comme Kampala démentent ces accusations. Lire la suite sur google.com

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner