Kinshasa: l’AMP favorable à la révision de la constitution

L’Alliance de la majorité présidentielle (AMP) propose la révision de certaines dispositions de la constitution dont celle relative à la reprise des sièges par les députés au parlement, après l’avoir quitté pour d’autres fonctions politiques. Cette position émerge du conclave de l’AMP tenu le week-end dernier à Kinshasa.

Selon la constitution de la RDC, le député qui quitte sa fonction pour des postes ministériels ou d’autres fonctions politiques déclarées incompatibles son mandat perde définitivement leur siège au profit de leurs suppléants.

Selon le secrétaire exécutif adjoint de l’AMP, cette plate-forme politique réclame aussi que la constitution accorde plus des prérogatives de contrôle au gouvernement sur le fonctionnement des parquets.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner