Manucure et pédicure: les risques d’utilisation commune d’objets tranchants

Il est courant de voir plusieurs congolais utilisés un même  matériel  pour l’entretien des ongles, des mains et des pieds. Ce sont généralement des jeunes gens connus communément sous le nom de «Bana vernis» qui proposent ce service, à Kinshasa notamment.

Et pourtant, l’utilisation en commun des objets tranchants est déconseillée par les experts en santé publique.

- Quels sont les risques liés à cette pratique ?

Apollinaire Assir, expert en santé publique répond au micro de Jeany Lungembo.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner