Les changements climatiques risquent de rendre une partie de l’Afrique inhabitable, prévient l’UE

Le changement climatique risque de rendre une partie de l’Afrique inhabitable, si l’on ne change pas la façon de gérer l’environnement, prévient l’Ambassadeur de la délégation de l’Union Européenne en RDC, Bart Ouvry. Il a lancé cet appel, lundi 4 juin, lors d’une séance de sensibilisation à la protection de l’environnement organisée par l’Ecole régionale postuniversitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT).  

« Nous utilisons l’environnement. Ses ressources naturelles sont importantes pour nous. L’utilisation que nous en faisons en occident et en Afrique n’est pas durable. Nous avons la responsabilité vis-à-vis de nos enfants et de nos petits-enfants, de réfléchir et de mettre en place des solutions. Evitons un changement de climat qui peut rendre l’Afrique tout à fait inhabitable », a conseillé Bart Ouvry.

A l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement le 5 juin, il attire l’attention sur la gestion des bouteilles en plastique qui inondent les cours d’eaux de Kinshasa notamment.

Par ailleurs, il estime que la génération présente a le devoir de bien gérer les ressources naturelles au bénéfice des générations futures.

Au Kongo-Central par exemple, il fait remarquer que la pluviométrie a baissé de 40%.

« Ses 50 dernières années, le Kongo-Central a perdu une bonne partie de la couverture de sa forêt. On a les effets, les pluies ont diminué de 40%. Ça reste tenable aujourd’hui, mais si on réduit encore plus la couverture en forêt dans cette province et d’autres du pays, on risque d’avoir les effets négatifs », a prévenu Bart Ouvry.

Vous écoutez l’intégralité de sa déclaration en cliquant sur ce lien (1’10’’) :

/sites/default/files/2018-06/050618-p-f-kin_journee_mondiale_de_lenvironnement-00.mp3

La Journée mondiale de l’environnement est célébrée cette année sous le thème : « La lutte contre la pollution plastique ». Quelques arbres à croissance rapide ont été plantés sur le site de cette institution académique, à l’issue de la séance de sensibilisation à la protection de l’environnement.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)