David Gressly, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, en visite à Kisangani

En visite de travail de deux jours à Kisangani, David Gressly, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo, s’est apesanti sur les questions logistiques relatives au bureau de de la MONUSCO-Kisangani lequel a retrouvé un responsable depuis quelques semaines en la personne de Guirane Ndiaye.

Si le bureau a perdu de sa surface en rendant la partie support logistique à l’ONATRA, il n’en reste pas moins actif et se concentre à présent entre le quartier général situé le long du fleuve Congo et sa partie située à un jet de pierre de l’aéroport de Bangoka qui devrait bientôt accueillir une unité de police constituée (FPU) comptant 140 hommes issus de la gendarmerie sénégalaise. Ces hommes sont formés et équipés pour agir en tant qu'unité cohésive capable d'accomplir des tâches dans des environnements « à haut risque ». Pour rappel, les FPU ont trois fonctions principales : la gestion de l’ordre public, la protection du personnel et des installations des Nations Unies et le soutien aux opérations de police nationale. Une autre unité de police constituée sera, pour sa part, située en ville au quartier général de la MONUSCO. Elle comptera là encore 140 hommes issus des rangs de l’armée indienne.

Notons que Radio Okapi à Kisangani qui avait cessé d’émettre localement le 23 mai dernier devrait reprendre du service dans les prochains jours et ainsi continuer son rôle, à savoir informer la population des environs au travers de nouvelles de proximité qui la touche au plus près.

M. Gressly a par ailleurs profité de son passage dans la capitale de la province de la Tshopo pour rencontrer le gouverneur sortant Constant Lomata Kongoli en poste depuis un semestre environ. Une réunion d’une heure environ au cours de laquelle la M Gressly a réaffirmé que « la MONUSCO est disposée à continuer à travailler avec le gouvernement congolais avec les moyens dont nous disposons actuellement ».

Entre le 30 et le 31 juillet, M. Gressly a également conduit une série de rencontres avec divers acteurs de la province, tels une trentaine de membres de la société civile de la province de la Tshopo qui ont abordé divers sujets dont celui des élections à venir ainsi que celui du développement socio-économique de la province. Il en fut de même au cours de la rencontre tenue le lendemain avec les acteurs politiques provinciaux tant de la majorité que de l’opposition où chacun a pu s’exprimer à tour de rôle.

Le Représentant spécial adjoint de la MONUSCO n’a pas quitté "Boyoma Singa-Mwambe" comme l’appellent affectueusement les habitants de Kisangani sans aller découvrir le symbole fort de la ville, à savoir les chutes Wagenia situées à environ six kilomètres en amont du centre-ville, lesquelles chutes abritent les célèbres pêcheurs aux paniers en forme de cône.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (48)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)