Des hommages de l’ONU à Kofi Annan

Processus électoral en RDC, l’absence du consensus autour de la machine à voter et du fichier électoral, notamment, préoccupe la MONUSCO et les Nations unies.

Décryptage

La Journée mondiale de l’aide humanitaire célébrée le 19 août de chaque année mobilise encore les acteurs humanitaires opérant en République démocratique du Congo au nombre desquels le Comité international de la Croix Rouge (CICR). En marge de cette journée, le MAG UN a reçu Mme Claudine Mushobekwa, conseillère juridique régionale en charge de l’Afrique centrale du CICR. Dans son entretien avec Honoré Misenga Kalala, Claudine Mushobekwa a parlé du droit international humanitaire. Suivez….

Brèves

*Notre page de nouvelle en plus bref s’ouvre par cette information, Thabo Mbeki, l’ancien président sud-africain a été désigné Envoyé spécial de la SADC en RDC et en Afrique centrale. Il aura pour mission de suivre de près le processus électoral en cours en République démocratique du Congo. Le successeur de Mandela a eu par le passé, entre 2002 et 2003 à accompagner les acteurs politiques et sociaux congolais autour du dialogue inter congolais. Et ce dialogue a débouché sur la mise sur pied du gouvernement de transition de la formule 1+4 entre 2003 et 2006.

**Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) est préoccupé par la situation humanitaire du territoire de Djugu, en Ituri. Une mission du HCR dans ce territoire a trouvé sur place qu’il existe dans 73 villages des besoins humanitaires qui peuvent freiner le retour et la réintégration des déplacés. En effet, la mission du HCR qui a travaillé avec INTEROS, le partenaire de cette agence onusienne en Ituri, a trouvé plus de 16 000 maisons détruites, soit 39% des abris de la région. En dehors des abris, les besoins les plus forts constatés par la délégation sont les besoins de nourriture, de médicaments et des articles de ménage. Loin de croiser les bras, le HCR fait un effort pour mobiliser le maximum de ressources disponibles pour répondre à l’urgence et améliorer la situation de la population déplacée retournée à Djugu.

***Autre nouvelle enfin, volet droit de l’homme, le Bureau Conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNDUH) a documenté au mois de juillet 2018 515 violations des droits de l’homme, contre 458 pour le mois précédent. Le BCNDUH précise que 84% de ces violations et atteintes aux droits de l’homme ont été commises dans les provinces affectées par le conflit et ont entrainé la mort d’au moins 79 personnes civiles dont 16 femmes. Le Bureau conjoint note aussi que 53 des violations et atteintes aux droits de l’homme commises pendant cette période sont liées aux restrictions de l’espace démocratique sur l’ensemble du territoire.

Invité

L’invité de ce dimanche c’est Jean-Marie Mangobe, secrétaire général à l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel. Dans une semaine, ce sera la rentrée scolaire 2018-2019. Et mardi dernier, avec son partenaire, l’Unicef, le ministère de tutelle a lancé à Kinshasa la campagne d’inscription des enfants de 6 à 7 ans à l’école primaire. Dans son entretien, le secrétaire général Mangobe met en exergue l’appui de l’Unif au gouvernement pour la réussite de cette campagne. Suivez l’interview réalisée par Jean-Pierre Elali Ikoko.

Nouvelle de province

Une cinquantaine des représentants des Organisations non gouvernementales des droits de l’homme de proximité membres du Bureau de protection de Kinshasa ont pris part à un atelier de renforcement des capacités. Un Atelier organisé par le Bureau conjoint des Nations unies des droits de l’homme (BCNUDH). Honoré Misenga Kalala a suivi cette séance de formation qui s’est tenue du 22 au 23 août dans les installations de la MONUSCO à Kinshasa /Utexafrica. Il a recueilli les impressions et les attentes de quelques participants et participantes.

Question aux Nations unies

Comment expliquer encore la présence des ex-rebelles sud-soudanais au Nord-Kivu alors que leur leader a signé un accord de paix avec le gouvernement. Ecoutez cette question posée mercredi dernier à la conférence des Nations unies et bien entendu la réponse de la porte-parole de la MONUSCO, Florence Marshal.

Agenda

-Le 27 août, à New York, présentation de la situation RDC au Conseil de sécurité

30 août : Journée internationale des victimes de disparition forcée

Bonne écoute

/sites/default/files/2018-08/260818-p-f-magun_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)