OIM: Senior Program Assistant

 

CANDIDATURES INTERNES ET EXTERNES

I. RENSEIGNEMENT SUR LE POSTE

Titre de la position: Senior Program Assistant

Classification: G7

Lieu d’affectation: Goma

Famille d’emploi : Support

Unité administrative: Relèvement précoce  & Stabilisation – OIM Goma

Numéro du Poste: SVN 2018-36-RDC

Position classifiée: Oui

Soumis à rotation: Non

Durée du contrat: 6 mois avec possibilité de renouvellement

Sous la Supervision directe: Program Manager

Sous la supervision générale: Chef de Mission

II. CADRE ET CHAMP D’ACTIVITE ORGANISATIONNEL

Fondée en 1951, l’OIM est la principale Organisation Intergouvernementale dans le domaine de la migration et travaille en étroite collaboration avec les partenaires gouvernementaux, intergouvernementaux et non gouvernementaux. L’OIM est dédiée à la promotion de la migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. Elle fournit des services et conseils aux gouvernements et aux migrants.

L'Organisation Internationale pour les Migrations   en République démocratique du Congo (RDC) coordonnera un Consortium pour la  mise en œuvre  d’un programme intégré pour la  stabilisation et la Paix à l’Est de la  RDC (CISPE).  L’OIM agit en tant que Lead de ce consortium    avec Cordaid, VNG International et PAX comme partenaires.

Sous la supervision directe du programme Manager,  la fonction principale du senior programme assistant sera de participer activement à l’implémentation complète du programme « Consortium for the Integrated Stabilization and Peace of Eastern DRC (CISPE) »

III. ATTRIBUTIONS ET RESPONSABILITES

1.   Lead   l’exécution et le suivi des activités de l’OIM  dans la province du Nord Kivu et

      de la Province Orientale en coordination avec le chargé de programme  et les    
        partenaires du programme

2.   Superviser l'équipe d’appui  sur le terrain notamment un assistant de projet, chargé du Dialogue Démocratique ; un Assistant de projet, chargé du renforcement de capacités de la PNC et un ingénieur de travaux public

3.   Participer  aux réunions de coordination au niveau local  et avec  les partenaires et représentant l’OIM lorsque cela est nécessaire.

4.   Appuyer dans  la liaison  avec  les  autorités locales, la société civile, les bénéficiaires, les bailleurs et   tout autre partenaire pour assurer une coordination   et une mise en œuvre efficiente des activités liées à ce programme.

Participer aux missions évaluations avec les partenaires

6.   Participer à l’actualisation / développement des procédures et différents outils qui seront utilisés pour la mise en œuvre du programme en coordination avec le chargé de programmes.

7.   Appuyer le ou la   chargé(e) de suivi et évaluation    dans la collecte et l’analyse des différents rapports de Suivi et Evaluation (S&E), et dans la création  d’un systèmes de suivi pour s’assurer que les recommandations issues des rapports S&E sont bien mises en application sur le terrain.

 

8.   Faciliter en coordination avec la cellule Provinciale d’Appui à la Pacification (CPAP)  la mise en place des comités locaux de paix et de développement.

9.    Participer    à  la    sélection  des  bénéficiaires  et  veiller  à  ce  que  cela  soit  fait  de  manière complètement transparente, et en respect des critères de sélection préalablement établis.

10. Tenir des rencontres régulières avec les comités locaux de paix et de réconciliation et les ONGs locales.

11. Contribuer à la conceptualisation et à l’analyse des projets communautaires de réintégration selon une approche participative avec l’ensemble des bénéficiaires et des ONGs locales.

12. Effectuer régulièrement des visites sur le terrain afin d’assurer un bon suivi des activités de résilience. S’assurer que les activités sont mises en œuvre telles que spécifiés dans les contrats et s’assurer également  que les bénéficiaires restent activement impliqués dans la mise en œuvre de ces activités.

13. Assurer la visibilité du donateur dans les activités et communication publique

14. Préparer des rapports d’activités (hebdomadaire, mensuel, trimestriel) et appuyer le chargé de programme dans la rédaction des rapports aux donateurs ;

15. Accomplir toute autre tâche assignée.

IV. COMPETENCES

Le titulaire doit faire preuve de compétences techniques et comportementales suivantes :

Compétences comportementales

Redevabilité

Assume la responsabilité d’une action posée et gère les critiques constructives.

Orientation du client

Travaille de manière efficace avec les parties prenantes et autres.

Apprentissage continu

Favorise un climat d’apprentissage continu pour soi-même et pour les autres collègues ;

Communication

Ecoute et communique de manière claire en adaptant son discours à l’audience

Initiative et créativité

Cherche activement des nouvelles voies/issues en vue d’améliorer les programmes/services ;

Leadership et négociation

Développe des partenariats efficaces avec des parties prenantes internes et externes ;

Gestion de la Performance

Identifie les moyens et met en œuvre des actions pour améliorer les performances de soi et des autres.

Planification et organisation

Planifie le travail, anticipe les risques et fixe des objectifs dans son domaine de responsabilité;

Professionnalisme

Fait preuve de la maitrise du sujet/domaine ;

Travail d’équipe

Contribue activement à un environnement d'équipe efficace, collégial et agréable ; intégre les besoins, les préoccupations et les perspectives liés au genre et favorise l’égalité des sexes

Connaissance de la technologie

Identifie et préconise des solutions technologiques pertinentes

Mobilisation de ressources

Travaille avec les acteurs internes et externes afin de répondre aux besoins de l’OIM 

Compétences techniques

Etre en mesure de réaliser les objectifs dans des situations difficiles/exigeantes
Coordonner efficacement les activités en collaboration avec les partenaires d’exécution.
Travailler efficacement avec les autorités locales, les parties prenantes, les bénéficiaires et la communauté élargie afin de faire avancer les objectifs de la Mission ou ceux du Bureau régional.

V. ETUDES ET EXPERIENCE

Education : diplôme universitaire au moins un diplôme de licence dans l’un des domaines suivants : Socio-économiste, relations internationales ;

-     Expérience professionnelle : au moins 7 ans d’expérience dans le domaine de la gestion des projets de relèvement précoce et de stabilisation de zones post conflits ;

-     Idéalement, expérience significative dans la gestion des projets de relèvement   
   précoce et de Stabilisation dans la province du Nord Kivu ;

-     Avoir une très bonne expérience dans le suivi –évaluation des programmes ;

-     Connaissance des outils informatiques est un avantage ;

-     Bonne compréhension de la gestion des camps/sites du Nord-Kivu et excellente connaissance des problématiques des déplacés de l’Est de la RDC, notamment du contexte de Nord-Kivu ;

-     Être   capable   de   travailler   efficacement   dans   un   environnement   sous  pression,   évoluant rapidement ;

-     Coordonner les actions entre les différents acteurs de la réponse d’urgence et de la résilience en faisant usage des structures de coordination ;

-     Être  capable  de  prendre  rapidement     des  bonnes  décisions  en  fonction  des  
    informations disponibles ;

-     Coordonne   les   activités   efficacement   avec   les   partenaires,   autorités,   bénéficiaires   et   la communauté humanitaire dans son ensemble ;

-     Etablir et maintenir des bonnes relations avec les partenaires d’exécution ;

-     S’assurer du partage continu de l’information entre les différents départements de l’OIM, les partenaires et tous les autres acteurs prenant part à la réponse humanitaire ;

-     Être capable de représenter l’OIM lors de réunions de coordination.

VI. LANGUES

Obligatoires

Français, Swahili, Anglais

Recommandées

Autres langues nationales et locales

L’OIM applique une politique en faveur du genre et encourage les candidatures féminines.
Les candidatures composées du PHF de l’OIM (Personal History Form) et d’une lettre de motivation dactylographiée peuvent être envoyées à l’adresse électronique suivante : [email protected] avant le 20 juillet 2018  en indiquant la référence du poste.  Aucune candidature ne sera reçue par courrier physique.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (105)
Ceni (103)
Elections (89)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)
Léopards (17)