Unicef : Un (e) Administrateur (trice) Suivi et Evaluation

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

Recrute

Un (e) Administrateur (trice) Suivi et Evaluation

Grade : NOB

Lieu d’affectation : Bukavu

Type de contrat : Temporary Appointment de 11 mois

Avis de Vacance n° : VN/2015/NO/023

Date de clôture de la publication : 30 Novembre 2015

1. Objet du poste

L’Administrateur (trice) Suivi-évaluation est responsable de la planification, l'exécution, le suivi et l'évaluation des

activités de nutrition du programme conjoint de lutte contre la malnutrition chronique dans la ZS de Bunyakiri.

2. Principales Tâches et Responsabilités

Sous la supervision du Chef de Bureau de Province de Sud Kivu et en étroite collaboration avec les administrateurs

des programmes sectoriels de l’Unicef et les agences PAM et FAO impliquées dans la mise en oeuvre du projet

conjoint de lutte contre la malnutrition chronique à Bunyakiri, l’Administrateur(trice) Suivi-évaluation aura comme

tache :

• Coordonner les activités du programme (UNICEF-FAO-PAM) avec les partenaires de mise en oeuvre

(Zone de sante, IPAPEL, DPS- PRONANUT), mettre en place les mécanismes de coordination

multisectorielle ;

• Soutenir les mécanismes de suivi-évaluation, la gestion des bases de données existantes ;

• Organiser et faciliter les réunions mensuelles de revue de la mise en oeuvre du programme conjoint ;

• Réaliser les visites de supervision conjointe (UNICEF-FAO-PAM et Partenaires de mise en oeuvre) et des

missions d'appui au fonctionnement de la plateforme de coordination multisectorielle dans la ZS de

Bunyakiri (territoire de Kalehe) ;

• Analyser les données/rapports d’activités des 3 agences impliquées, les rapports des missions de suivi afin

de modifier/améliorer les approches ;

• Documenter le processus de la mise en oeuvre du programme conjoint ;

• Présenter des rapports séquentiels d’avancement d’activités aux trois agences de nations unies et

proposer des correctifs si besoin afin d’atteindre les objectifs assignés par le projet ;

• Proposer au consortium des orientations pertinentes pour les planifications futures.

3. Résultats clés attendus

• La coordination du programme conjoint est assurée

• Un cadre de coordination multisectorielle dans la lutte contre la malnutrition chronique est redynamisé ou

mis en place et est fonctionnel à Bunyakiri et dans le territoire de Kalehe

• Visites de supervisions conjointes sont réalisées a fréquence mensuelle, et les rapports de mission sont

partages avec toutes les parties prenantes

• Les propositions d’adaptation des mécanismes de suivi-évaluation du programme conjoint sont faites aux

agences impliquées dans la mise en oeuvre de ce programme en vue de l’élaboration du cadre commun

des résultats

• Les rapports d’activités des agences impliquées dans la mise en oeuvre du programme conjoint sont

analysés et les propositions d’amélioration de la qualité des rapports sont partagées avec les gestionnaires

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

du programme par agence.

• Les réunions de coordination mensuelles sur la mise en oeuvre du programme conjoint sont tenues et les

comptes rendus sont partagées avec toutes les parties prenantes ;

• Les enquêtes territoriales de base et finale sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle sont réalisées en

collaboration avec les intervenants et les rapports partages ;

• Documentation sur la mise en oeuvre du programme conjoint (leçons apprises, recommandations

programmatiques) ;

4. Responsabilités et devoirs :

Programme/Gestion du projet

• Appuyer la redynamisation /ou mise en place du cadre institutionnel de coordination multisectorielle en

faveur de la nutrition aux niveaux de la province du Sud Kivu, territoire de Kalehe, et la zone de sante de

Bunyakiri ;

• Contribuer à la planification, la mise en oeuvre et au suivi des projets transition/ stabilisation

• Suivre régulièrement l’état d’avancement des activités et travailler en étroite concertation avec les

partenaires d’exécutions (ONG internationales et nationales), les services Etatiques, les autorités locales,

et les communautés bénéficiaires du projet

• Participer aux évaluations initiales et à mi-parcours du programme

• Analyser les données/rapports d’activités des 3 agences impliquées, les rapports des missions de suivi

afin de modifier/améliorer les approches

• Faire le suivi de tous les aspects relatifs au budget Unicef pour les activités de transition, y-compris de

l’approvisionnement en supply.

Efficacité du projet et efficience

• Appuyer les partenaires d’exécution dans la mise à jour des projets, la redéfinition des objectifs et des

résultats à atteindre.

• Appuyer l’élaboration du cadre commun de résultats du programme conjoint, en collaboration avec les

services étatiques des secteurs sensibles à la nutrition, et les ONGs locales et internationales impliqués

dans la mise en oeuvre

• Appuyer les partenaires dans la mise en oeuvre du plan de suivi et évaluation du projet

• Evaluer et analyser les rapports narratifs, financier et des approvisionnements reçus des partenaires pour

s’assurer de l’exactitude des documents et des dépenses, s’assurer de l’effectivité et de la faisabilité de

l’activité, incluant le flux des intrants et autre assistance

• Organiser les réunions du projet conjoint et des missions conjointes de suivi avec les autres Agences et

la partie gouvernementale

Plan de travail et documentation du projet

• Participer à la collecte d’informations, à la rédaction des rapports mensuels, bailleurs et leur dissémination

au niveau provincial et de la zone Est (mensuelles, trimestrielles et intermédiaires)

• Participer à une documentation des expériences et leçons apprises du programme à l’intention des

bailleurs et de l’UNICEF

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

Mise en oeuvre du projet, informations et données

• Evaluer et analyser les rapports narratifs, financier et des approvisionnements reçus des partenaires pour

s’assurer de l’exactitude des documents et des dépenses, s’assurer de l’effectivité et de la faisabilité de

l’activité, incluant le flux des intrants et autre assistance,

• Préparer l’état d’avancement des activités du projet conjoint e pour la présentation à la réunion du CTC et

autres réunions de coordination des projets de Stabilisation

• Appuyer l’élaboration des rapports à présenter aux bailleurs.

• Préparer les propositions de projet pour soumission aux potentiels donateurs,

Partage des connaissances

• Organiser une fois par mois une réunion du comité de pilotage du projet Conjoint avec les partenaires

et sections UNICEF et une fois par mois avec l’ensemble les acteurs impliqués par le projet conjoint

UNICEF-FAO-PAM

• Organiser des missions de suivi mensuelles et en collaboration avec les Administrateurs des sections

impliquées, et partage de compte rendu

Communication et réseautage

• Promouvoir et développer la collaboration inter et intra-sectorielles avec les différents Administrateurs

d’UNICEF des sections concernées (WASH, éducation, protection, survie, C4D et protection sociale)

• Appuyer toutes visites sur terrain des bailleurs et autres donateurs

• Participation aux diverses réunions et échanges d’expérience avec les pays de la région ou l’approche

intégrée de lutte contre la malnutrition est mise en oeuvre

• Appuyer, selon la demande du Chef de bureau les réunions de coordination du projet conjoint de lutte

contre la malnutrition chronique à l’interne comme à l’externe

5. Qualifications et compétences requises :

• Etre de nationalité congolaise (RDC) ;

• Etre titulaire d’un diplôme universitaire (Bac+5) en technique de développement rural, nutrition,

santé publique, avec des expériences dans la planification, le suivi /évaluation et la coordination des

partenaires et des projets conjoints nutrition en développement ;

• Avoir au moins 2 ans d’expérience professionnelle dans le domaine de nutrition ;

• Parler couramment le français et avoir des bonnes connaissances parlée et écrit de l’anglais. La

connaissance de la langue locale parlée sera un atout important ;

• Avoir l’aptitude avérée à conceptualiser, développer, planifier et gérer les programmes, ainsi que de

transmettre des connaissances et d'enseigner des compétences ;

• Avoir le leadership et les capacités de travail d'équipe ;

• Avoir des bonnes capacités d'analyse, de négociation, de communication et de plaidoyer ;

• Avoir l’aptitude à travailler dans un environnement multiculturel et d'établir des relations harmonieuses et

efficaces de travail tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'organisation ;

• Avoir des compétences informatiques, y compris la navigation Internet et diverses applications de bureau.

Les candidatures féminines sont particulièrement encouragées.

LES BUREAUX UNICEF SONT « NON FUMEURS »

Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae détaillé (comprenant

les coordonnées de contact : adresse physique, numéros de téléphone fixe et cellulaire, noms des personnes de

références), un formulaire P11 dûment rempli (en annexe), des photocopies des diplômes et attestations des services

rendus, ainsi que tout autre document utile renseignant sur la carrière du candidat.

Les dossiers seront adressés au Chargé des Ressources Humaines et envoyés exclusivement à l’adresse

électronique ci-après : [email protected] avec comme objet du message: UN(E) ADMINISTRATEUR(TRICE)

SUIVI-EVALUATION, VN/2015/NO/023.

Attention : Les fichiers joints à votre message de candidature ne doivent pas peser plus de 5 Mo.

N.B : Le formulaire P11 et autres informations sont disponibles sur le site UNICEF RDC (www.unicef.org/drcongo/french/)

SEUL(E) S LES CANDIDAT(E) S RETENU(E) S SERONT CONVOQUE(E)S

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Responsabilités

Du fait du caractère gratuit de la rubrique emploi de notre site, Radio Okapi n'a pas toujours la capacité de modérer toutes les annonces publiées. Nous attirons donc votre attention sur le fait que Radio Okapi ne peut pas être tenue pour responsable des annonces publiées de bonne foi qui s’avéreraient de nature frauduleuse.

Nous essayons autant que possible de vérifier toutes les offres d'emploi qui nous parviennent. Cependant, soyez vigilant avant de candidater et refusez systématiquement tout "employeur" vous demandant de l'argent pour votre dossier de candidature