Kinshasa : dossier José Makila, où en est-on ?

José Makila

José Makila

Plusieurs personnalités de la province de l’ Equateur haussent à nouveau le ton pour décrier cette situation qui bloque politiquement leur province. Les dernières réactions sont celles de Mgr Joseph Kumuondala, , archevêque de Mbandaka Bikoro et du sénateur Henri Thomas Lokondo . Ces deux personnalités appellent la justice à décanter cette affaire pour le décollage de l’Equateur, rapporte radiookapi.net

Dans une série de déclarations faites à la presse jeudi à Kinshasa, ces deux personnalités expriment leur inquiétude face à la situation qui prévaut à l’Equateur. Henri Thomas Lokondo estime que le dossier Makila ne se joue plus sur un front judiciaire. Pour ce sénateur, l’affaire est aujourd’hui politisée : rnCe sénateur AMP, élu de l’Equateur, ne comprend pas pourquoi la justice expédie rapidement certains dossiers tels que celui du ministre provincial Dominique Mbongi pendant que la même justice ne se prononce toujours pas sur un dossier aussi sensible et capital comme celui de Makila. Il exprime sa déception en ces termes : «C’est une grande déception pour nous tous. Nous avons demandé à plusieurs fois que la Cour suprême de justice puisse fixer définitivement le dossier de Makila, pour qu’on libère la province, qu’on puisse éventuellement organiser les élections et qu’on mette des hommes nouveaux. Mais malheureusement, nous constatons qu’il y a des manœuvres dilatoires de nature à me faire croire que le problème n’est plus d’ordre judiciaire, il est devenu politique. Alors, à ce moment, nous allons développer des réflexes, des mécanismes pour traiter ce problème comme tel, c’est-à-dire dans un prisme purement politique »rnPour sa part, le 1er président de la Cour suprême de justice a déclaré que le dossier se trouve au parquet général de la République. Ici, son patron n’était pas disponible pour répondre à nos questions.
Pour rappel, que c’est depuis 7 mois que des députés provinciaux avait voté une motion de défiance contre le gouverneur José Makila pour détournement des fonds. Depuis lors, la province est dirigée par le vice-gouverneur Jean Claude Baende qui ne fait pas l’unanimité autour de lui, comme l’a reconnu Mgr Kumuondala.
Pendant ce temps, l’Equateur est plongé dans une agitation politique qui freine la vie publique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (64)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)