Assemblée nationale : Clément Kanku, initiateur de la motion contre Muzito, se dit menacé

Le député du MLC Clément Kanku se dit menacé de mort par des inconnus. Il l’a affirmé mardi au cours d’un point de presse au Palais du peuple, précisant qu’un agent des services de sécurité dont il n’a pas révélé l’identité serait passé aux aveux, rapporte radiookapi.net

D’après le député du MLC, cet agent des services de sécurité avait été surpris dans sa résidence avec des engins explosifs. L’incident se serait produit il y a une dizaine de jours. Après une semaine de détention, la personne serait actuellement en liberté, selon Clément Kanku. Ce dernier souhaite que les services spécialisés mènent des enquêtes autour de cette affair, afin d’éviter toute spéculation sur les motivations réelles de la menace dont il se sent l’objet. Ancien Vice-gouverneur de la province du Kasaï-Occidental pendant la transition sous la formule « 1+4 », Clément Kanku est l’initiateur de la motion de défiance contre le Premier ministre Adolphe Muzito. Le débat en plénière de cette motion avait été programmé pour ce mercredi 14 octobre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner