Réfugiés de Dongo au Congo-Brazzaville: la CEMAC se dit «préoccupée», mais…

Six chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), réunis le lundi 7 juin à Brazzaville, ont exprimé leur «préoccupation» face à la précarité de la situation d’environ 120 000 réfugiés de l’Equateur basés dans le département de la Likouala au Congo-Brazzaville.

Cependant, la CEMAC n’a pas pris de mesures, comme par exemple l’envoi d’une aide humanitaire en faveur de ces réfugiés.

Au cours d’une conférence de presse tenue en marge de ce sommet, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso, a estimé qu’une «solution satisfaisante» sera «rapidement» trouvée à ce problème.

Il l’a déclaré en présence du président François Bozizé, de la Centrafrique, qui accueilli aussi de milliers de réfugiés en provenant de la province congolaise de l’Equateur.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner