Procès Chebeya: le général Oleko accepte de corriger son communiqué du 2 juin 2010

Le général Jean de Dieu Oleko, inspecteur provincial de la police de Kinshasa, a comparu lundi 7 février à la prison centrale de Makala, devant la cour militaire dans le procès Floribert Chebeya comme renseignant.

Il a accepté de corriger son communiqué de presse du 2 juin 2010, si l’opportunité lui est offerte.

Selon la partie civile au procès, ce communiqué contenait une mention mensongère et tendancieuse de la part du général qui affirmait que le corps sans vie de Floribert Chebeya n’avait aucune trace visible de violence.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner