Kinshasa : l’opposition évalue son rôle dans le processus électoral de 2011

Des représentants de l’opposition politique congolaise se sont réunis mercredi 23 mai afin d’évaluer leur rôle dans le processus électoral de 2011, au cours d’un séminaire de deux jours financé par la fondation allemande Konrad Adenauer.

A la première journée, les intervenants ont critiqué les divisions au sein de cette branche politique et son incapacité à designer une candidature unique à la dernière élection présidentielle.

Déjà, le premier jour de ces assises a été marqué par une faible participation des opposants.

Parmi les quelques figures connues qui ont répondu à ce rendez-vous, il y a la députée Eve Bazaiba et la sénatrice Nkoy Mafuta, toutes du Mouvement de libération du Congo (MLC), ainsi que le député Kiakwama Kia kiziki.

Les intervenants ont notamment insisté sur la nécessité pour cette opposition de développer une stratégie de conquête du pouvoir et de promouvoir une meilleure implication de la femme congolaise en politique.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner