Pourparlers de Kampala: le député Clément Kanku dénonce l’absence de l’opposition en tant que composante

 

Les pourparlers de Kampala entre le gouvernement et les rebelles du M23 est un non-événement tant que l’opposition politique congolaise n’y participe pas en tant que composante. Le président national du Mouvement pour le Renouveau (MR), Clément Kanku l’a déclaré samedi 19 janvier lors de la cérémonie d’échange de vœux organisé au siège de ce parti. Pour le député national Clément Kanku, il est inconcevable de parler des problèmes de la RDC sans les vrais acteurs politiques.

« On l’a toujours dit qu’on ne peut avoir une facilitation avec ceux qui entretiennent la rébellion. Nous considérons simplement que c’est de la distraction » a déclaré Clément Kanku.
Pour lui, l’important c’est la cohésion nationale et celle-ci passe par « un dialogue interne entre l’opposition et le gouvernement afin que le Congo parle d’une même voix pour l’intérêt du peuple congolais». Le président du MR estime que c’est la seule voix pour sortir le pays de l’impasse.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner