Le parti politique Mouvement pour le renouveau contre la trêve de fait entre l’armée et le M23

Le président national du Mouvement pour le renouveau, Clément Kanku s’est dit inquiet et choqué de la trêve observé entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et les rebelles du M23 dans la province du Nord-Kivu, alors que l’armée gagnait du terrain. Il l’a déclaré à la presse samedi 20 juillet à Kinshasa. Il s’est cependant réjouit des performances de l’armée Congolaise dans les combats. Il a demandé au peuple congolais, à l’instar des populations de l’Est, de soutenir l’armée jusqu’à l’anéantissement du M23.

« A chaque fois que nos forces armées se comportent bien sur terrain, on invente une trêve, on sort des contre-instructions  pour ne pas que nos forces armées avancent.  Alors que le gouvernement nous apprenait qu’ils étaient entrain d’avancer, on nous parle d’une fameuse trêve. J’espère que ce n’est pas vrai, si c’est le cas, c’est vraiment dommage parce que cela va contribuer à démoraliser nos troupes » s’est plaint Clément Kanku.

Il a aussi fait savoir qu’il espère que le pouvoir politique continuera à accompagner l’armée  jusqu’au bout.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner