Accusé de complicité avec la FRPI, le chef de la cité de Bunia libéré faute de preuves

Serges Lossa Bingi, l’ancien chef de la cité de Bunia, en Ituri (Province Orientale), a été libéré du cachot des services de renseignements militaires, à Kinshasa, où il était détenu depuis septembre 2013. Il avait été arrêté à Bunia par l’armée qui le soupçonnait de complicité avec Cobra Matata, le chef du Front de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI).

Serges Lossa Bingi a été libéré jeudi 22 mai faute de preuves de sa culpabilité. Il compte rejoindre son nouveau poste de travail en territoire de Basoko.

En octobre dernier, le ministre de l’intérieur, Richard Muyej Mangez, l’avait promu administrateur du territoire assistant en charge de la politique et de l’administration.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner