Kinshasa: la VSV exige la libération des prisonniers politiques

La Voix des Sans Voix (VSV) dénonce  les menaces qui pèseraient sur certaines valeurs  démocratiques en RDC, notamment la liberté d’expression et d’opinion. Dans son communiqué de presse publié jeudi 18 septembre, l’ONG congolaise des droits de l’homme exige la libération des détenus politiques membres de l’opposition pour décrisper le climat politique et favoriser la cohésion nationale.

«Nous avons demandé au chef de l’Etat, en sa qualité de magistrat suprême, de constater […] que les opposants Jean-Bertrand Ewanga, Diomi Ndangala, Bruno Kabangu, Eddy Kapend – ils sont bien nombreux – ne méritent pas d’être en prison», a affirmé Rostin Manketa, directeur exécutif adjoint de la VSV.

Ces personnalités méritent d’être plutôt en liberté, selon lui, «en vue d’apporter leur contribution à la cohésion nationale

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner