Nord-Kivu: une dizaine de personnes porté-disparues dans le groupement de Binza

Une dizaine de personnes ont disparu en cinq mois à Binza, l’un des groupements du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Le président de l’association des ressortissants du groupement Binza, Adelard Bineza, a dénoncé ces faits vendredi 22février devant la  presse à Goma. 

Selon lui, les  miliciens Maï-Maï et ceux du Mouvement populaire d’autodéfense « Nyatura » opérant dans  la province sont les auteurs de ces   disparitions.

Adelard Bineza a demandé au gouvernement d’identifier et d’interpeller les miliciens pour écouter leurs revendications.

Le président de l’association des ressortissants du groupement Binza a aussi recommandé au gouvernement provincial du Nord-Kivu d’organiser un dialogue social franc dans les plus brefs délais, afin de comprendre la cause de l’insécurité persistante dans le groupement.

Parmi les personnes porté-disparues figurent le chef de groupement de Binza ad intérim et le chef a.i. de la localité de Makoka.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner