Tshikapa : les OPJ et les magistrats appelés à travailler dans l’harmonie

Les officiers de police judiciaire et les magistrats doivent éviter tout conflit entre eux pour ne pas bloquer la machine judiciaire à Tshikapa dans le Kasaï Occidental. Le procureur de la république près le tribunal de grande instance (TGI) de Luebo, Georges Kabenge Mulongo l’a déclaré samedi 13 avril, lors d’une rencontre avec les deux parties dans le cadre de sa mission de service dans cette ville. Georges Kabenge Mulongo a noté que plusieurs divergences de vue opposent les deux instances qui se rejettent la responsabilité sur les bavures remarquées dans l’instruction de certains dossiers.

Les OPJ de la Police nationale Congolaise accusent les magistrats d’accorder la liberté aux bandits de grand chemin et aux auteurs d’infractions graves.
De leur côté, les magistrats affirment que les dossiers transférés au parquet ne sont pas accompagnés de preuves suffisantes permettant de poursuivre les suspects ou de confirmer leur culpabilité. Les magistrats ajoutent que les OPJ compliquent le travail des magistrats en refusant de répondre positivement aux recommandations du parquet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner