RDC : un rapport de l’audit sur les prix dévoile une marge bénéficiaire excessive des importateurs

« Pour l’exercice 2012, la marge bénéficiaire des importateurs en RDC se situait à plus de 33 %, trois fois supérieure à la marge légale, en ce qui concerne le chinchard », a déclaré le ministre de l’économie et commerce, Jean-Paul Nemoyato. C’est l’un des faits révélés dans le rapport de l’audit sur les structures des prix et le commerce triangulaire publié à Kinshasa vendredi 26 juillet.

Ce cabinet d’études international Menaa-Finance qui a mené cette étude sur demande du gouvernement lui a recommandé de créer des conditions pour une plus forte indépendance alimentaire grâce à la promotion et à la  professionnalisation de l’agriculture, par exemple.

« Le consultant à démontrer par exemple que quand on compare le niveau de prix du panier de la ménagère de la RDC, du Congo-Brazzaville, de la Cote d’Ivoire, et du Ghana, le même bien en RDC coute le double de son prix au Ghana. Il y a là un  excès de marge que perçoivent les importateurs » a expliqué le ministre de l’économie.

Jean-Paul Nemoyato a affirmé qu’une réunion sera tenue au niveau du gouvernement  pour que ses experts s’approprient les conclusions de ce rapport. Il compte aussi le transmettre aux partenaires privés du gouvernement.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner