Katanga : échauffourées entre policiers et agents de la SNCC à la gare de Lwena

Une manifestation des agents de la Société nationale des chemins de fer au Congo (SNCC) a été réprimée par la police militaire lundi 13 janvier. Ce qui a provoqués des échauffourées entre les deux pârties à la gare de Lwena, à  200 kms à l’Est de Kamina dans le Katanga. La situation n’est pas encore totalement revenue à la normale. Un train marchandise a été refoulé pour la gare de Mukula Kulu mardi 14 janvier matin, après n’avoir pas pu à la gare de Lwena.

Selon les sources proches de la SNCC, les agents manifestaient parce que le comité local de gestion n’avait donné aucune réponse concluante à leurs revendications sur les arriérés des salaires de plusieurs mois après une réunion tenue le même jour.

Une cinquantaine d’agents de la SNCC en colère se sont dirigés vers le centre de la cité de Lwena en scandant des slogans hostiles à la société et ses responsables locaux.

Alertée, la police militaire a opéré une descente. Elle a croisé les manifestants au centre commercial de Lwena, a dispersé les manifestants à coups des matraques.

Ceux-ci se rejoignent à la gare de la SNCC où les échauffourées ont eu lieu, empêchant la circulation en cette période de service minimum.

Selon les sources militaires sur place à Lwena, cette marche a été réprimée faute de respect des normes. Les manifestants devraient aviser l’autorité politico administrative quarante huit heures avant la manifestation, affirment-elles.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner