Nord Kivu : le commandant de la Police de Bulinga enlevé par des miliciens FDC

Les miliciens de la Fédération de défense pour les Congolais (FDC) ont attaqué le bureau de la police de la localité de Bulinga, vendredi 31 janvier, selon des sources locales. Le président de la société civile de Katoy a signalé la disparition du commandant du sous-commissariat de Bulinga depuis cette attaque. Le chef du groupement de Katoy ainsi que celui de Bulinga ont aussi été pris en otage par ces miliciens. La population de cette localité s’est enfuie vers les localités voisines du groupement Nyamaboko 2, craignant les offensives de l’armée contre les FDC.

Selon les sources locales, les assaillants ont emportés des moutons, des chèvres, des produits agricoles et d’autres biens de valeur lors de cette attaque.

Entre temps, les écoles de Bulinga n’ont pas ouvert leurs portes samedi 1er  février, de même que les boutiques et pharmacies de la localité.

Les autorités administratives du groupement de Katoyi demandent à l’armée et à la police de s’impliquer pour rétablir le calme dans ce coin la province du Nord-Kivu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner