Sud-Kivu: la société civile dénonce des attaques armées contre la population

Les attaques lancées par les hommes armés contre les civils deviennent de plus en plus fréquents au groupement de Lemera. Le président de la Société civile locale, Innocent Ndaheba a affirmé que trois cas ont été enregistrés dans les localités de Langala et kidote en deux semaines. Bilan: trois morts personnes tuées par balles. Le commandant de l’armée dans ce groupement du Sud-Kivu a indiqué que les militaires patrouillaient jour et nuit depuis trois jours pour sécuriser les personnes et leurs biens.

Le commandant des Forces armées de la RDC à Lemera a tout de même signalé la présence dans cette zone des combattants des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), des rebelles burundais du Front national de libération (FNL) et des combattants Maï-Maï.

Selon des sources locales, les autorités de la chefferie de Bafuliru à Lemera vont descendre sur terrain à Langala dans deux jours pour s’entretenir avec la population locale à ce sujet.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires