Bandundu : un député accuse un officier de l’armée d’arrestations arbitraires

Le député national Jacques Ebweme Yonzoba a accusé, lundi 29 novembre, l’inspecteur judiciaire principal de la garnison de Bandundu de procéder à des arrestations arbitraires. Il a déclaré, lundi, avoir saisi l’auditorat militaire et l’Assemblée nationale pour dénoncer des actes et réclamer l’ouverture d’une enquête judiciaire sur cette affaire.

“Il [l’officier incriminé] procède aux arrestations arbitraires, il taxe des amendes. Il parvient même à s’introduire dans l’enclos de bétail d’une coopérative communautaire dans un village pour voler des vaches», a déclaré le député Ebweme.

Jacques Ebweme accuse aussi l’inspecteur judiciaire d’avoir mis aux arrêts un chef du village qu’il a gardé pendant sept jours à Pano.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner