Equateur: les infirmiers reclament la distribution de leur prime de risque

Les infirmiers de l’hôpital général de référence de Mbandaka accusent la ministre provinciale de la santé de la province de l’Equateur de bloquer depuis deux semaines la distribution de leur prime de risque par la Banque centrale à Mbandaka. Selon ces infirmiers, cette prime, qui couvre le premier trimestre 2012, leur a été allouée par le Projet d’appui à la relance du secteur de la santé (PARSS).

Les infirmiers de l’hôpital général de référence affirment que la ministre bloque la distribution de cette prime parce qu’ils refusent de la partager avec ceux du centre hospitalier universitaire.

Pour ces infirmiers, leurs collègues du Centre hospitalier universitaire n’ont pas droit à cette prime parce qu’ils bénéficient déjà d’autres privilèges du fait qu’ils dépendent du ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire.

Pourtant, cette prime a toujours été partagée entre les infirmiers de ces deux établissements. Mais cette fois, les infirmiers de l’hôpital général de référence de Mbandaka s’y opposent catégoriquement, menaçant de faire grève si la banque centrale ne libère pas leur prime.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner