Sud-Ubangi : des agents de la Serni réclament le départ de leur chef

Les agents du service national d’identification des élèves (Serni) ont organisé mardi 24 juin un sit-in devant le bureau du district du Sud-Ubangi, dans la province de l’Equateur. En grève depuis le 25 mai dernier, ils demandent le départ de leur chef. Ces agents l’accusent notamment d’avoir créé une confusion au sein des antennes de Serni à Gemena et Zongo en désignant deux autres chefs d’antenne, en dehors de ceux nommés par le secrétaire général de l’enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP).

Selon les grévistes, les deux chefs de chaque antenne du Serni font passer des communiqués sur les radios locales, invitant les chefs d’établissements à l’authentification des bulletins des élèves. Ces derniers, ne sachant à qui s’adresser, se réservent de répondre à ces invitations.

L’incriminée, pour sa part, rejette toutes ces accusations qu’elle qualifie de tentative de déstabilisation. Elle accuse, de son côté, ses agents d’effectuer des recouvrements anarchiques auprès des élèves, alors que l’identification est totalement gratuite.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner