Kasaï occidental: les motards accusent la police de tracasseries à Kamako

Les conducteurs des taxi-motos de Kamako, cité située à environ 500 Km de Kananga, accusent les policiers de circulation routière de cette cité de les tracasser.

D’après eux, à chaque course de plus ou mois sept kilomètres effectuée vers le marché central de la cité, ils doivent payer une somme de 5 000 FC (environ 5.5 USD).

Contacté par Radio Okapi, le commandant de la police affirme que seuls les motards qui ne disposent pas des documents officiels sont sommés de payer des contraventions.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner