Kasaï-Occidental: les services taxateurs accusés de tracasseries au poste frontalier de Kalambambuji

Le chef du groupement de Kalambambuji, Isaac Shaka Sanzambi, a appelé mercredi 23 juillet, les responsables provinciaux des services taxateurs du Kasaï-Occidental à réorganiser leurs services au poste frontalier de Kalambambuji à l’ouest de Kananga. Ces services publics exigent de sommes exorbitantes pour tout mouvement d’entrée ou de sortie entre la RDC et l’Angola, a accusé ce chef coutumier dans un entretien avec la presse.

Isaac Shaka Sanzambi indique que les montants à payer dépendent de la volonté de seuls taxateurs, sans les citer:

«Nous n’avons même pas la nomenclature des taxes. Nous ne savons ce qu’il faut payer. Ça existe seulement dans la tête de ceux qui [perçoivent ces taxes]. On peut nous demander 50 dollars américains, 5 000 francs congolais, 10 000… Ça dépended’eux, puisqu’il n’y a pas un document qui peut nous préciser ce qu’il faut payer exactement

Il n’y a pas non plus de reçu attestant que les fonds sont perçus pour le compte du Trésor public, poursuit la même source, appelant les autorités concernées à «revoir la manière dont leurs gens sont en train de travailler» à ce poste frontalier.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner