Assemblée nationale : nouveau projet de loi sur la libéralisation du secteur électrique

Le ministre des Ressources hydrauliques et Electricité, Bruno Kapanji, défendait mercredi 17 octobre devant l’Assemblée nationale un nouveau projet de loi relatif au secteur de l’électricité. Ce projet de loi propose notamment de retirer à la Société nationale d’électricité (Snel) son monopole dans ce secteur.

Selon Bruno Kapanji, la fin du monopole de la Snel et l’ouverture du secteur aux investisseurs privés permettront d’accroitre l’accès de la population à l’énergie électrique.

Pendant le débat général, des députés se sont inquiétés des conséquences de la libéralisation dans ce secteur, notamment sur l’accès du « petit peuple » à l’électricité.

Le ministre des ressources hydrauliques et électricité reviendra devant l’Assemblée pour répondre à leurs préoccupations.

En mai 2011, le ministre de l’Energie, Gilbert Tshiongo Tshibi Kubula, avait présenté à la chambre basse du Parlement un projet de loi portant libéralisation du secteur de l’électricité en RDC, qui incluait aussi la suppression du monopole de la Snel.

Le ministre Tshiongo avait affirmé que ce monopole ne favorisait pas le développement du secteur énergétique en RDC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner