Kasaï-Oriental : 500 policiers formés depuis 21 mois attendent toujours leur intégration

Près de cinq cents policiers formés depuis vingt-et-un mois à Mbuji-Mayi, dans le Kasaï-Oriental, attendent toujours leur intégration au sein de la police nationale congolaise. Ces nouvelles recrues, qui n’ont toujours qui ne connaissent toujours pas leurs matricules et ne touchent pas leurs soldes, se disent délaissées par leur hiérarchie en province.

Ils se sont rendus mardi 23 octobre au bureau de la Mission des Nations unies en RDC en vue de trouver une solution à leur problème.

L’un de ces policiers témoigne :

«Nous avons été recrutés depuis le 29 février 2011 sur ordre de l’inspection générale. Il y avait une circulaire qui disait que la police recrutait 500 jeunes. Alors, nous avions accepté de travailler. Mais à notre grande surprise, jusqu’alors, nous avons réalisé une année et neuf mois sans suite, sans solution».

De son côté, l’inspecteur provincial de la police au Kasaï-Oriental confirme que, il y a deux à trois ans, l’inspection général de la police à Kinshasa avait ordonné le recrutement de cinq cents policiers dans chaque province.

Patience Mushid dit toujours attendre le feu vert de Kinshasa pour l’introduction de ces nouvelles recrues dans les listings de paie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (84)
RDC (75)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (47)
Beni (43)
Monusco (41)
Opposition (33)
ADF (30)
FCC (28)
Vclub (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)