Kasaï-Oriental : retour au calme après des tensions observées entre policiers et population à Nyombeetala

Un calme précaire est observé ce jeudi 14 mars dans la matinée après des incidents survenus la veille entre policiers et les jeunes de Nyombeetala, à environ trente kilomètres de Kabinda-centre au Kasaï Oriental. Selon des sources locales, les jeunes de cette localité sont montés en colère parce que leurs notables les ont empêchés de se rendre au poste de la police de Mulembwe pour se venger.

Selon ces jeunes, les policiers à la recherche des jeunes présumés auteurs de viol sur deux fillettes de 7 et 8 ans ont procédé, dans la nuit de mardi à mercredi, aux arrestations massives et tortures sur les notables et certaines personnes à Nyemboetala. Ils ont voulu « punir » des policiers auteurs de ces actes.

Les notables de la localité ont affirmé qu’ils ont empêché les jeunes à faire une descente punitive afin de sauvegarder la paix entre les policiers et la population au-delà des actes commis par les hommes en uniforme.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner