Kasaï-Oriental : l’administrateur du territoire de Lupatapata ordonne la suppression des barrières

Toutes les barrières érigées dans le territoire de Lupatapata devront être supprimées, a ordonné dimanche 18 janvier, l’administrateur de cette entité du Kasaï-Oriental, Jean-Pierre Kitenge. Selon lui, ces points de contrôles, installés à la veille des fêtes de fin d’année sont devenus des endroits de tracasseries policières sur les populations.

« Il y a eu des coupeurs de route qui avaient blessé un motocycliste au niveau de l’axe Tshilumbe-Malonga. Deux motos sont ont été confusquées. Au niveau du « Monde arabe », trois motards ont été agressés, et l’un d’eux a été abattu sur-le-champ », a affirmé Jean-Pierre Kitenge.

Il a indiqué que les agents de l’ordre commis à ces postes « se sont détournés de leur mission ».

« Ils devraient sécuriser la population contre les malfrats qui avaient échoué dans les mines qui n’ont pas produit et se rabattaient sur la population».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner