Interdiction d’importer et de vendre des véhicules avec volant droit au Katanga

La décision du ministre provincial des Infrastructures et du  transport a été annoncée le jeudi 13 mai à Lubumbashi. L’objectif : réduire le nombre d’accidents de circulation provoqués par la difficulté de visibilité.

Ces accidents sont surtout provoqués lorsque les conducteurs des véhicules avec volant droit essayent d’effectuer des dépassements .

Les vendeurs de ces véhicules disposent de six mois pour écouler leurs stocks.

Une décision similaire prise au niveau de l’exécutif national en 2008 n’a jamais été exécutée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner