Kolwezi: un chef coutumier plaide pour le départ de 5 000 femmes et enfants des mines

Le grand chef coutumier Pierrot Mwanfwe Mwimbi, du groupement Mwanfwe de Kolwezi, dans le Katanga, a plaidé, jeudi 29 mars, pour le départ de plus de quatre mille femmes et un millier d’enfants des carrières artisanales de Kolwezi. Il s’est exprimé ainsi à l’occasion de la clôture à Lubumbashi d’un atelier sur la lutte contre les violations des droits des femmes et des enfants dans les mines.

Différentes organisations de Kolwezi menent cette lutte depuis dix ans, mais elle piétine faute de moyens financiers conséquents. Pour une plus grande efficacité, le grand chef Mwanfwe propose la création d’un cadre de concertation réunissant le gouvernement, les opérateurs économiques et la société civile pour mieux coordonner les actions dans cette lutte.

«Si les enfants doivent être évacués des carrières des mines, ils doivent trouver quelque part où les réinsérer, par exemple, des écoles, des centres de formations», a-t-il déclaré.

Le chef traditionnel propose, en ce qui concerne les femmes, de «leur trouver certaines activités génératrice de revenus».

«Il faut leur permettre de pouvoir créer des associations, par exemple, avec un but lucratif, l’entreprenariat. Mais, il faut des moyens pour cela», a-t-il affirmé.

Lire aussi sur radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner