Katanga: des FARDC accusées de rançonner la population à Lwabo

Un capitaine, un lieutenant et deux militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) ont érigé une barrière dans la localité de Lwabo où ils rançonnent, depuis quelques jours, les voyageurs sur l’axe Kamina-Kolwezi (Katanga).

Des sources locales affirment que les passants sont obligés de donner de l’argent, de l’huile de palme et autres produits pour espérer franchir cette barrière.

Les responsables de la société civile de Kamina se disent inquiets et demandent la suppression de cette barrière qui, selon eux, décourage les opérateurs économiques de la contrée.

Joints au téléphone par Radio Okapi, les responsables militaires promettent de régulariser cette situation dans les jours à venir.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner