Katanga : MSF évacue une partie de son personnel de Shamwana

L’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) a évacué une partie de son personnel à Shamwana, à environ 300 kilomètres au Nord de Lubumbashi. Cette évacuation serait motivée par l’activisme des groupes armés dans cette partie du territoire congolais.

« Il s’agit d’un retrait du personnel médical en partie non essentiel », explique le docteur Thomas Mollet, médecin coordonateur MSF/ Hollande pour le Katanga.

A l’en croire, l’insécurité aurait poussé les habitants de Chamwana et des villages environnants à se réfugier dans la brousse. Le médecin dit craindre une augmentation des cas de malaria et la multiplication des problèmes de nutrition.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner