Katanga: une ONG accuse la police d’arrestations arbitraires à Kilwa

La Ligue nationale et paysanne des droits de l’homme (Linapedho) accuse la police de Kilwa d’arrêter arbitrairement des jeunes soupçonnés d’appartenir à la milice Bakata Katanga. A en croire cette ONG, huit jeunes ont été arrêtés dans ce poste d’encadrement et transférés à Lubumbashi.

Le chef  du poste d’encadrement, Jean-Marie Mombe, parle de cinq jeunes arrêtés « sur décision des autorités provinciales ».

Ces arrestations interviennent deux semaines après une incursion des miliciens Bakata Katanga à Kilwa. Au cours de cette attaque, une vingtaine de maisons dont le commissariat de police ont été pillées et incendiées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner