Katanga : des éléphants ont ravagé plus de 600 hectares de champs à Bukama

Des responsables de la société civile ont révélé le mardi 30 juillet que les éléphants  du parc Upemba ont ravagé plus de 600 hectares des champs de manioc dans cinq groupements du territoire de Bukama. Les mêmes sources renseignent que les agriculteurs de la région ne vont plus aux champs par crainte de ces animaux qui détruisent tout à leur passage.

Un habitant du groupement de Kinkondja relate qu’une femme a tenté de récupérer ses produits dans son champ le lundi. Elle a été attaquée sur son vélo par un éléphant. Blessée, la victime, qui était enceinte, est soignée l’hôpital de Kipamba après une fausse couche.

D’autres témoignages font état d’une autre personne projetée le même lundi par un autre  éléphant. Elle eu la vie sauve après s’être accrochée sur un arbre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner