Katanga : 120 policiers non payés tracassent les populations de Kabongo et Kitenge

Cent vingt policiers ne sont pas payés depuis quelques mois dans les territoires de Kabongo et de Kitenge, situés respectivement à 800 et 900 kilomètres au Nord de Lubumbashi (Katanga). Le député national, Monga Banza, a déclaré vendredi 26 octobre, que cette situation est à la base d’une tracasserie « sans précédente » dont la population est victime. Il a notamment évoqué des arrestations arbitraires, des cas d’extorsion ainsi que  l’érection illégale des barrières pour rançonner les cultivateurs.

« Vous savez que le rôle du policier est de protéger les personnes et leurs biens. Quand on n’est pas payé et qu’on est gardien, on va se servir dans le troupeau.

Si le gouvernement n’intervient pas, des cas de tracasserie vont atteindre un niveau inquiétant », a prévenu le député Monga Banza, élu de Kabongo.

Pour sa part, le commandant de la police du sous-commissariat de Kabongo, a rejeté ces accusations. Il a indiqué que les policiers touchent régulièrement leur solde. Il reconnait néanmoins qu’il y a certains policiers qui ont été omis des listings et d’ici là, souligne-t-il, leur situation sera décantée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner