Kalemie: poursuite des activités de promotion de l’éducation de la fille

Les activités de promotion de l’éducation de la fille, organisées en marge de la célébration de la Journée internationale de la Femme, se poursuivent à Kalemie au nord du Katanga. Lors des manifestations organisées au Beach Musalala samedi 15 mars, le service du Genre, Famille et Enfant a saisi l’occasion pour déplorer le fossé grandissant entre l’éducation de la fille et celle du garçon.

Dans son allocution, le directeur de l’ONG internationale IRC au Tanganyika, Ali Sawadogo, a fait état de la contribution de son organisation notamment à travers son projet dénommé «Vas-y Fille», lancé en 2013 et qui a ciblé 137 000 filles en RDC. «Ce projet touche également le district du Tanganyika dans les territoires de Kalemie et de Kongolo, avec 52 communautés ciblées», a poursuivi Ali Sawadogo.

De son côté, le chef du service Genre, Famille et Enfant, Séraphine Fatuma, a déploré le grand déséquilibre entre le nombre des garçons et celui des filles scolarisés. «Pour les jeunes de 15 à 25 ans, [il y a] 111 610 filles non scolarisées; garçons  52 000 non scolarisés», a-t-elle précisé.

Les organisateurs des manifestations de samedi voulaient encourager tous les partenaires, les parents en particulier, à renforcer et à soutenir toute initiative qui vise à faire avancer l’éducation de la fille.

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner