Katanga : 3 morts dans des violences entre pygmées et bantous à Kabeke

Trois personnes ont trouvé la mort dans le village de Kabeke, dans le nord du Katanga, dans des violences entre communautés pygmées et bantous. Selon le chef traditionnel du groupement Nsenga-Tshimbu, des pygmées «instrumentalisés par un officier militaire» ont attaqué ce village et pillé les biens de la population. Le Commissaire de district du Tanganyika affirme avoir dépêché une équipe de militaires et de policiers sur place.

Le Chef Nsenga Tshimbu a déploré le fait que cette attaque a perturbé le déroulement de la campagne de vaccination contre le tétanos en faveur des femmes.

De son côté, le médecin chef de zone de santé de Kyambi espère le retour de la sécurité pour voir se poursuivre les vaccinations dans la zone.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner