Katanga: des dizaines d’enfants morts de malnutrition dans un camp de déplacés à Kabalo

Des sources humanitaires renseignent que des dizaines d’enfants sont morts de malnutrition en l’espace de trois mois dans le camp de déplacés internes de Changa-Changa en territoire de Kabalo (Katanga). D’autres sources parlent de 50 enfants malnutris morts depuis septembre dernier.  La Caritas développement et les autorités civiles appellent à une intervention urgente pour lutter contre la malnutrition dans la zone.

Les enfants les plus touchés sont âgés de moins de 5 ans. Parmi les victimes, on compte également des adultes. Ce camp de déplacés compte 350 ménages venus majoritairement  de plusieurs villages situés sur l’axe Kabalo- Luizi Katanga. Ces personnes fuient les conséquences des conflits intercommunautaires dans la zone.

« Au niveau de Changa-Changa, les enfants sont vraiment mal nourris, il faut une intervention urgente en nutrition, cela nous permettra de récupérer quelques familles », plaide le responsable du bureau relai de Caritas développement à Kabalo, l’abbé Raphaël Katunda.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner