Opération militaire contre le FNL: le village Masiga déserté

Plus de 400 personnes de Masiga (Sud-Kivu) quittent depuis lundi 5 janvier leur localité et se dirigent vers Kyamafunu à une dizaine de kilomètres de là. Elles fuient la traque des rebelles burundais du Front national pour la libération (FNL) lancée par les FARDC et la Monusco dans les villages voisins de Kalazi et Manana.

Selon des sources locales, cette population marche à pied avec leurs bagages sur la tête et sur les dos. Plusieurs parents portent des enfants âgés de moins de 5 ans, incapables de parcourir ce long trajet à pied.

Certains déplacés disent avoir tout abandonné chez eux, après avoir été par des tirs des FARDC et la Monusco très tôt lundi matin. Ils sont logés soit dans des familles d’accueil soit dans une église de la place. Un petit nombre s’est construit des tentes à l’aide des bâches à Kyamafunu.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner