Violences sexuelles: l’UE invite Kinshasa à plus d’effort

La chef de la diplomatie de l’Union européenne, Catherine, s’est déclarée  profondément indignée à la suite des récents cas de viols perpétrés dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC). 

Dans un communiqué cité par l’Agence France presse (AFP), vendredi 27 août, elle a demandé à Kinshasa de déployer tous ses efforts  pour protéger les populations. 

Dans ce même document, l’UE a estimé également que ces violences rendent nécessaire l’accélération de l’engagement de la communauté internationale et de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en RDC (Monusco), en particulier, auprès des autorités congolaises afin de poursuivre la consolidation de l’autorité de l’Etat et notamment de la sécurité dans la région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner