Kinshasa : les stations services Total ferment tôt par crainte de braquage

Les stations services du groupe Total ont fermé plus tôt, jeudi 18 août, à Kinshasa. Les pompistes de Total dénoncent le braquage, vendredi 12 août, de la station service située à la place échangeur de Limete. Le gérant de cette station a reçu une balle de ses agresseurs. Il a succombé de suite de ses blessures, jeudi 18 août.

Depuis deux mois, une dizaine de stations services ont été rançonnées par des hommes armés.

Selon l’ADG du groupe Total, les discussions sont en cours avec le ministre de l’Intérieur pour un renforcement de dispositif de sécurité.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (69)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
Ceni (26)
FCC (26)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Djugu (23)
JED (22)
Kinshasa (22)
ADF (21)
Corruption (20)